Hommage au colonel Jambon


Brèves 3.0

Au cours des quelques jours que j’ai passé il y a quelques semaines avec une amie et son charmant mari militaire à Orange (pmuisque je vous dis que ça existe!), ce dernier m’a fait découvrir la terrible histoire du colonel Jambon qui n’a été relatée quasiment nulle part.

Il s’est tiré une balle dans la tête le 27 octobre 2011 au pied du monument aux morts indochinois à Dinan en insistant sur le fait que ce n’était pas un suicide mais un fait de guerre.

Je vais donc faire une exception à mes habitudes et publier sa lettre en intégralité comme je m’étais d’ailleurs engagé à le faire.

MA DERNIÈRE CARTOUCHE
ULTIME COMBAT POUR UNE CAUSE ORPHELINE

Non ! Le Laos n’était pas une « colonie » comme les autres. Nous ne l’avions pas pris de force : il s’était donné à nous librement à la suite d’une sorte d’attirance…

View original post 1 481 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :