Ca fait le Buzz, toi aussi sauve un petit Africain


Pour faire bref, je suis tombé la dessus:

pour ceux qui on la flemme de se taper 30 minutes de vidéo, je vais vous la faire en bref.

C’est l’histoire d’un mec, Jason Russel, réalisateur américain de son état, qui est allé un jour en Ouganda. Et là, il tombe sur un petit garçon, ex-enfant-soldat, qui lui dit qu’il a perdu son frère, tué par les milices du méchant Joseph Kony, chef  de la LRA, parti qui veut renverser le pouvoir en place. ( on est toujours en Ouganda!)

Bon le gentil, Jason Russel, il veut interpeller l’opinion publique, il créé le buzz il pond un film, il monte une communauté The Invisible Children, interpelle l’opinion publique même Barack Obama, qui était frileux parce que l’Ouganda, il ne savait même pas où c’était, mais maintenant il est prêt à envoyer des conseillers.

Soucieux de ne pas voir la mission annulée, les membres de The Invisible Children ont mis sur pied un raisonnement précis, que je vous résume ci-dessous :

Il faut que Kony soit arrêté. Pour ce faire, il faut que les armées locales puissent le trouver. Elles ont donc besoin de la technologie et des moyens nécessaires (ce qui est le rôle des conseillers américains). Pour qu’ils restent sur le terrain, il faut que la mission continue. Pour que la mission continue, il faut que l’opinion publique montre que l’arrestation de Kony est importante pour elle. Sachant que, d’après Jason Russell, 99% de la population ne connaît pas l’existence du chef de la LRA, la solution, c’est la médiatisation.

Objectif : la médiatisation de Joseph Kony

Jason Russell (j’allais l’appeler Jack Russel…lol) explique que Joseph Kony est invisible car il n’est pas connu de l’opinion publique. Son visage est si peu vu dans les médias qu’il estime, pour résumer, que la majorité de la population ne se retournerait pas sur lui si elle le croisait à la boulangerie. Pour The Invisible Children, il faut le faire connaître et pour ce faire, il faut que les célébrités et les hommes et femmes politiques prennent le sujet à cœur et profitent de leur influence pour faire tourner l’information, la vidéo, le nom et le visage de Joseph Kony.

Sachant qu’il faudrait le faire arrêter en 2012 pour ne pas décourager le gouvernement américain de s’impliquer dans un conflit qui ne lui profite pas, la communauté met le paquet cette année. Ainsi, le 20 avril aura lieu la « Cover Night », une nuit durant laquelle chacun est invité à couvrir les murs des plus grandes villes du monde avec des posters affichant le visage de Joseph Kony.

Alors c’est super mignon, on va sauver le monde toussa, mais quand même, il y a un putain de Hic. Et ouai, on fait pas de la politique internationale comme ça mon pote:

  • The Invisible Children n’a utilisé que 32% de ses revenus pour aider directement les populations. Le reste a été dépensé pour payer les employés, les voyages et la production du film-documentaire,
  • Le Charity Navigator, chargé de noter la crédibilité des associations caritatives, a établi à 2 sur 4 la fiabilité des comptes de The Invisible Children,
  • La communauté fournit des armes à l’armée ougandaise et autres forces militaires du pays. Le souci, c’est qu’elles sont accusées de viols et de pillages. Et que Joseph Kony n’aurait apparemment pas été actif en Ouganda depuis 2006, selon le tumblr,
  • Les affaires étrangères estimeraient que The Invisible Children exagère et amplifie les actions de Joseph Kony (même si tout le monde s’accorde à dire qu’il est clairement loin d’être un saint).

Et ouai…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :