Le couteau de poche


Tout gentleman farmer se doit d’avoir son couteau sur lui.

Le mien m’a été offert pour mes 7 ans par mon parrain. On est en droit de se dire que 7 ans c’est jeune mais c’est l’âge de raison… Et aussi celui des cabanes, des arcs, des moulins a roue (ceux qu’on fabrique au bord d’un ruisseau),Laguiole en corne de bélier. Lame acier 440. J’avais acheté un étui en cuir sur un marché de Haute Loire pour le mettre dedans. Sur le coup j’aurai préféré un couteau suisse Victorinox avec plein d’outils, petite lame boussole poinçon tire bouchon… Mais avec le recul mon couteau est vachement chouette et je ne regrette pas le choix judicieux qu’a fait mon parrain.

Le choix du couteau est donc stratégique. Il dure toute une vie.

Voici une échantillon de couteaux que je vous propose. Ce sont tous des couteaux régionaux Français.

Publicités
Comments
One Response to “Le couteau de poche”
  1. Tite dit :

    Pour ma part, j’ai eu mon opinel jusqu’à ce que la lame pète. Puis plus rien. Mais un mien ami à eu la délicate attention de m’offrir un douk-douk pour mon mariage: le plus beau de mes cadeaux.

    http://www.douk-douk.com/Douk-Douk/douk-douk.htm

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :